Vendredi 14 septembre 2018, à Montpellier, les Instituts du Sein ont officialisé la création de la Fédération Nationale des Instituts du Sein. La journée a rassemblé 80 personnes et a été couverte par la presse.

Une journée riche d’échanges qui s’est clôturée par la création de la

Fédération des Instituts du Sein « Cécile Zinzindohoué »

La matinée a été consacrée au modèle des Instituts et aux diverses appropriations faites par les équipes.

Les réflexions ont été élargies au rôle de l’URPS dans l’accompagnement de ces initiatives, à la collaboration établissements / institut et à la dimension européenne des parcours de soins.

L’après-midi a laissé place à des ateliers de travail, sur le rôle de coordinateur/assistant de parcours comme pilier de la coordination, sur la communication, sur les projets collaboratifs et sur la création de la Fédération.

Par leur présence et leur intervention, la toute nouvelle Fédération des Instituts du Sein a reçu notamment le soutien du docteur Paul Garassus, président de l’UEHP, du docteur Maurice Bensoussan, Président de l’URPS-ML Occitanie et du docteur Bruno Cutuli, Président de la SFSPM.

Le Conseil National de l’Ordre, qui n’a pu être présent à la journée, a tenu à féliciter les Instituts pour leur travail et les a invités à venir présenter les résultats de cette première journée au CNOM prochain.

La journée s’est clôturée par le vote à l’unanimité de la création de la Fédération, qui portera le nom du docteur Cécile Zinzindohoué, à l’initiative du premier Institut, Le Montpellier Institut du Sein (Le MIS).

Les ambitions de la fédération

La Fédération compte à son lancement 10 Instituts du Sein, regroupant plus de 400 professionnels de santé ayant déjà accompagné 5 600 patientes (Le MIS, Le BIS, Le SIS, LISA, l’ISCM, l’ISGT, DIANE, l’ISMP, LISE et l’Institut du Sein de Béziers).

Elle portera des projets ambitieux de coordination, liant opérationnalité et recherche autour d’un travail en réseau. Move In Med, qui a impulsé la création de ces Instituts, animera cette fédération.

Des projets communs ont d’ores et déjà été ciblés :

Des projets de coordination et l’animation nationale du club des coordinateurs/assistants de parcours.

Des projets de communication visant une lisibilité accrue des Instituts et de la Fédération.

Des projets positionnant l’analyse statistique comme partie intégrante d’un modèle de prise en charge réinventé, qui se veut efficace et soutenable, organisant une prise en charge adaptée et coordonnée.

Des projets de recherche et d’études cliniques ambitieux grâce à la mutualisation des données cumulées sur les différents sites via l’outil commun des Instituts, INU.

« Nous pouvons être fiers du travail effectué ensemble.

Cette newsletter est la première de la fédération nationale des instituts et la première d’une longue liste. Nous vous donnons rendez-vous l’année prochaine pour la deuxième rencontre. D’ici là, avançons ensemble à cette belle réalisation et initions les premiers projets collaboratifs.  A très bientôt donc  »

L’équipe Move In Med